La requête cible : essentielle en SEO

Pour rendre votre site web visible et permettre à vos clients potentiels de le trouver, il vous faut définir une stratégie de référencement naturel (ou SEO). Parmi les actions à réaliser, il y en a une de grande importance, mais que peu d’entreprises maîtrisent. Il s’agit du choix de la requête cible ! 

Cela doit être votre première action. En effet, l’optimisation de votre site ne peut pas se faire sans cette étape essentielle. Une requête cible est une phrase ou une série de mots que les internautes recherchent sur les moteurs de recherche (Google et autres) en fonction de leur interrogation ou de leur centre d’intérêt. 

Dans cet article, je vous explique comment choisir les bons mots-clés et comment les intégrer à votre texte. Je détaille également pourquoi et comment tirer le meilleur parti des requêtes cibles, afin d’améliorer votre référencement naturel et le classement de votre site dans les résultats de recherche ! 

Qu’est-ce qu’une requête cible en SEO ?

Une requête cible en SEO est une requête spécifique que les spécialistes du référencement utilisent pour cibler un mot-clé ou une expression régulièrement recherchée par les internautes. 

Elle est généralement sélectionnée en fonction de son potentiel de recherche et de sa pertinence pour les contenus à référencer. 

Pourquoi le choix de la requête cible est-il important pour le SEO ?

Le choix va déterminer le type de contenu que vous allez créer et le type de mots-clés que vous devez cibler. 

La sélection de mots appropriés et pertinents peut vous aider à améliorer votre classement dans les moteurs de recherche et à attirer plus de trafic qualifié sur votre site Web. 

Les différents types de requêtes

Il existe différents types de requêtes pour le SEO. Le type s’appuie sur l’intention de recherche. 

Comprendre les intentions de recherche

Les intentions de recherche sont la façon dont les gens cherchent sur Internet. 

Les moteurs de recherche comme Google analysent les mots-clés et les termes que les gens utilisent pour rechercher des contenus. Ils essaient de déterminer leurs intentions de recherche pour leur fournir les meilleurs contenus possibles. 

En SEO, comprendre les intentions de recherche est essentiel pour optimiser son contenu : cela signifie que l’on doit prendre le temps de comprendre le contexte des requêtes, et de produire du texte qui répond parfaitement à ce contexte. 

4 grands types de requêtes cibles

Les différents types d’intentions de recherche en SEO et leur signification sont : 

1. Intention de navigation : Quand les utilisateurs font une recherche avec des mots qui sont des noms de marques, de produits ou de sites, l’intention est d’aller directement sur une URL précise. 

2. Intention d’information : Lorsque les internautes font une recherche pour obtenir des réponses à des questions spécifiques, leur intention est de trouver réponses à leurs questions, de se documenter. 

3. Intention commerciale et transactionnelle : Si les utilisateurs font une recherche pour acheter un produit ou un service, leur intention est de trouver des plateformes qui proposent ces produits ou services.

4. Intention locale : Quand les visiteurs web font une recherche pour trouver des entreprises ou des services locaux, leur intention est de trouver des adresses et des produits d’entreprises locales.

Zoom sur la requête de longue traîne

La requête de longue traîne (long tail keyword) est une requête de recherche plus spécifique qui contient plus de mots qu’une requête classique. 

Cette technique est utilisée par les spécialistes du référencement en ligne (SEO) pour cibler un public plus précis. 

Les requêtes ciblées de longue traîne sont plus spécifiques et spécialisées que celles classiques. Par exemple, au lieu de rechercher « chaussures de marche », un utilisateur pourrait effectuer une recherche sur « chaussures de marche en cuir pour femmes ». Cette expression plus spécifique, qui propose une description plus poussée, est une requête de longue traîne.

Elle peut être proposée dans le titre, dans une fiche produit ou tout autre élément en ligne.

Les requêtes ciblées de longue traîne sont particulièrement utiles pour le référencement, car elles peuvent aider les spécialistes du référencement à cibler des audiences plus spécifiques et à obtenir des résultats plus pertinents.

Comment choisir les mots-clés ?

Avant de définir vos requêtes cibles, réfléchissez aux mots-clés qui décrivent votre entreprise, vos marques, vos produits ou vos services.

Complétez cette liste avec les mots utilisés par vos clients : ce ne sont probablement pas les mêmes que les vôtres. Ces mots-clés définis par les clients sont de l’or en barre : vos clients vont entrer ces expressions dans un moteur de recherche (et non pas vos mots !). 

Enfin, enrichissez votre document avec les mots-clés de vos concurrents.

Une fois que vous avez une liste intéressante, faites le tour des pages de votre site. Pour chaque page, quels sont les mots qui résument le contenu présenté ?

L’ensemble des mots-clés et expressions ainsi obtenus doit ensuite être analysé, pour estimer le potentiel de chacun. C’est ici qu’interviennent les outils dédiés. 

Les outils pour trouver des mots-clés à cibler

La méthode pour trouver une requête cible est basée sur le bon sens, et une bonne connaissance des attentes de vos clients.

En revanche, vous pouvez utiliser des outils pour vous aider dans ce processus.

Un bon outil vous donnera des éléments complémentaires, comme : 

  • le potentiel de votre mot-clé : est-il beaucoup recherché sur internet ?
  • la concurrence existante : y a-t-il déjà plusieurs concurrents positionnés sur cette requête cible ? quelle est leur force ?
  • l’intention liée à la requête cible : les personnes qui cherchent ce mot-clé recherchent-elles des informations ? un tutoriel ? un produit ou un service à acheter ?

Pour obtenir ces données, les outils les plus connus sont Semrush et Ubersuggest.

Le plus important est de choisir un outil unique pour l’ensemble de vos recherches : ainsi vous aurez des données harmonieuses.

Si vous utilisez WordPress, pensez à installer le plugin Yoast SEO. Celui-ci vous permettra d’intégrer votre requête cible dans chaque page ou article de blog, et ainsi d’obtenir des conseils personnalisés pour améliorer votre contenu et l’optimiser pour le référencement en ligne.

Mais n’oubliez jamais qu’un outil n’est qu’une aide, même s’il s’agit des meilleurs comme le plugin Yoast, Semrush ou Ubersuggest ! Il peut vous communiquer des données imprécises, incomplètes… dans ce cas, le bon sens est votre meilleur allié !

Comment développer votre stratégie de contenu ?

1. Définissez votre objectif : Quel est l’objectif de votre site ? Cela aidera à guider votre stratégie et à déterminer le type de contenu que vous devrez créer.

2. Analysez votre auditoire : Identifiez votre public cible et comprenez comment ils interagissent avec votre contenu. Cela vous aidera à développer du contenu qui répond à leurs besoins.

3. Élaborez votre stratégie de contenu : Générez des idées qui répondent à la requête cible et à l’objectif de votre site. Utilisez des outils comme Google Trends ou AnswerThePublic pour trouver des mots-clés et des sujets liés.

4. Créez et optimisez votre contenu : Une fois que vous avez développé des idées, commencez à créer et à optimiser votre contenu pour le SEO. Assurez-vous que votre contenu est de qualité et que les mots-clés et l’URL sont correctement optimisés. N’oubliez jamais d’intégrer votre requête cible dans les zones chaudes de votre contenu (pages ou articles de blog) : le titre, chaque balise, la meta description, la balise image, le corps du texte (en gras), le slug…

5. Mesurez et analysez les résultats : Une fois que vous avez publié, vérifiez les performances de votre contenu en analysant le trafic et les classements de recherche. Utilisez ces éléments pour affiner et améliorer votre stratégie de contenu.

Comment mesurer la performance de votre requête cible ?

1. Utilisez des outils comme Google Search Console et SEMrush pour surveiller les performances de votre requête cible pour le SEO. 

Ces logiciels vous fourniront des données : 

  • sur la fréquence avec laquelle votre requête cible est recherchée, 
  • le nombre de clics et le taux de clics, 
  • le nombre de positions de recherche 
  • et le taux de clics organiques, 
  • ainsi que le nombre de pages affichées 
  • et le temps moyen passé sur chaque page.

2. Utilisez des outils d’analyse de données pour mesurer la performance de votre requête cible pour le SEO. 

Ils peuvent vous fournir des détails sur le trafic et les conversions générés par votre requête cible, ainsi que des informations sur la qualité et la pertinence des résultats.

3. Dotez-vous d’outils d’analyse des mots-clés pour mesurer la performance de votre requête cible pour le SEO. 

Ils peuvent vous aider à trouver votre requête cible et à mesurer sa performance pour le SEO.

4. Éventuellement, voyez du côté d’outils de suivi des médias sociaux pour mesurer la performance de votre requête cible pour le SEO. 

Vous obtiendrez ainsi des informations sur le nombre d’interactions, le nombre de partages et le taux de conversion pour votre requête cible.

En conclusion, la requête cible est le point central et principal de votre stratégie SEO. Il ne faut jamais faire l’impasse sur le choix de vos expressions, sinon le trafic web que vous génèrerez grâce aux moteurs de recherche (tels que Google) ne sera pas qualitatif.

Pour avoir les meilleurs conseils sur le choix de votre requête cible, pensez à faire appel à un freelance SEO. Il saura vous orienter au mieux dans vos actions et vous aider à prioriser vos efforts.

Avez-vous lu ces articles ?