Interview de Justine Terral, rédactrice web frelance

Confronter les points de vue et les expériences est ce qui nous enrichit le plus quand on est freelance, mais également quand on travaille dans le milieu du SEO !

J’ai donc choisi d’interviewer Justine Terral, rédactrice web SEO, à propos de sa reconversion suite à la formation RéférenSEO.

Elle nous dévoile les coulisses du montage de son activité freelance et nous explique les défis qu’elle relève jour après jour.

Quel est ton parcours ?

Mon parcours scolaire m’a conduite vers le commerce, la gestion et la vente de services.

J’ai commencé dans la filière professionnelle :

  • BEP métiers du secrétariat
  • Bac Professionnel Services (assistance, conseil) en section européenne
  • BTS Technico-commercial option produits alimentaires  

J’avais besoin d’expérience et d’apprendre du « concret ». Cela m’a permis de faire des stages dans divers milieux (mairie, banque, commerce).
Pendant mon Bac Pro, j’ai eu la chance de réaliser un Stage en Angleterre près de Londres dans un hôtel Ibis et je me suis éclatée ! 
Durant ces études, j’ai découvert le monde du travail puisque j’ai été en immersion dans diverses entreprises. Dans ce cursus, le marketing et la communication m’ont toujours fascinée.

Plus tard, j’ai travaillé dans le tourisme, l’administration et le commerce :

  • Office du tourisme
  • Communauté de communes
  • Banque
  • Magasin de bricolage

Je crois que je suis un peu « touche-à-tout » et que j’ai ce besoin permanent de me réinventer ! 

J’ai réalisé mon premier parcours de reconversion professionnelle pour devenir auxiliaire ambulancière. C’est un métier que j’ai adoré.
Durant cette expérience, j’ai vécu de très beaux moments d’échanges. La santé et le bien-être sont devenus des valeurs qui me tiennent à cœur.

Six ans plus tard, j’ai connu une période de remise en question, j’avais envie d’autres choses. 

C’est à ce moment-là que j’ai choisi de faire une pause et de me former à la rédaction web

Comment as-tu évolué vers la rédaction web ?

Pour la petite histoire, j’ai toujours été autonome dans mes différents postes occupés. J’étais celle qui faisait toujours un peu plus, celle qui prenait des initiatives. 

D’ailleurs, certains de mes employeurs me suivaient dans cette démarche et n’hésitaient pas à me confier des responsabilités. Par exemple, quand j’étais auxiliaire ambulancière, j’étais seule sur un secteur défini et j’étais très autonome dans l’organisation de mon travail.  

La plupart du temps, j’effectuais des transports en VSL (véhicule sanitaire léger) ce qui ne nécessitait pas d’équipage pour le transport. Concernant les transports en ambulance, j’étais en binôme avec un collègue et cela me permettait occasionnellement de travailler en équipe.

Cet équilibre me convenait parfaitement, mais j’ai ressenti un besoin de changement et d’évolution.

En quête de nouveauté et d’indépendance, je me suis alors projetée dans l’entrepreneuriat.
Lors de mes études, j’ai découvert le marketing et la communication et j’ai eu envie de me replonger dans cet univers.

En faisant des recherches, je me suis tournée vers la rédaction web. Écrire a toujours été un plaisir pour moi. Je n’ai pas fait de grandes études littéraires, mais c’est quelque chose qui m’a toujours plus. 
Plus jeune, j’étais fan de dictée et les rédactions en cours de français, c’était ma passion ! C’est de cette façon que je me suis dirigée vers la rédaction web SEO.

Quels sont tes projets à court et moyen terme ?

J’ai suivi la formation de RéférenSEO de Matthieu Verne au mois de septembre. Dans la foulée, j’ai créé mon statut d’auto-entrepreneur, mon site Internet et mes réseaux sociaux

Je suis à mon compte depuis fin novembre, mon activité est toute récente.
J’aimerais pouvoir vivre de mon activité en me formant régulièrement et peut-être me diversifier dans la création de supports de communication. 
J’envisage également de booster mes compétences au niveau des réseaux sociaux.

Qu’as-tu appris lors de la formation RéférenSEO ?

Il me paraissait indispensable de suivre une formation pour me lancer. Le milieu du web évolue constamment. Il est important de mettre à jour ses connaissances continuellement.

Mon choix s’est porté sur la formation de ReferenSEO, car, en plus d’être une référence, elle était finançable par mon CPF. 
Cette formation très complète m’a permis de découvrir ce qu’était la rédaction web ainsi que les différents aspects du SEO. À présent, je suis capable de rédiger divers types de contenus en utilisant des techniques spécifiques. Je suis capable d’optimiser un contenu, des balises et le maillage interne.

J’ai appris à créer un site Internet sur WordPress et à utiliser ses différents outils. Sur le plan technique, je suis en mesure de réaliser un audit technique en utilisant des outils tels que (Ranxplorer, Ubbersuggest, GA, GSC, Majestic SEO…).

Grâce à cette formation, j’ai pu créer ma micro-entreprise et organiser mes activités quotidiennes de manière efficace.

Qu’est-ce qui t’intéresse dans le SEO ?

Le SEO est en perpétuelle évolution, c’est donc challengeant. J’aime l’idée de parler de divers sujets tout en pensant SEO, je suis de nature curieuse et aventurière alors, je vois ça comme un défi.

Comment as-tu construit ton offre freelance ?

J’ai très vite compris que la concurrence était rude et qu’il fallait se démarquer. Mais quand on commence une activité, je crois qu’il est important de ne pas trop se disperser !

J’ai choisi de me spécialiser sur des sujets qui me passionnent tels que le voyage, le sport et le bien-être, mais je reste ouverte à tout type d’activité. Il y a tellement de sujets qui m’intéressent !

Pour l’instant, je propose de la rédaction et optimisation de contenu avec un suivi de performance. Pour la partie technique, je réalise des audit technique de façon à conseiller et orienter le client vers un meilleur référencement. La création de visuels fait également partie de mes prestations.

Pour l’instant, je n’ai pas le recul suffisant, mais je pense faire évoluer mon offre.

Dans la rédaction web, quelle activité préfères-tu ?

Mon expérience est toute jeune, mais j’avoue que j’ai un penchant pour l’éditorial. J’ai toujours aimé écrire, raconter des histoires. Au collège, j’adorais me plonger dans les rédactions et inventer des histoires. 

Niveau créatif, j’étais douée en arts plastiques, j’aimais beaucoup le dessin ! Je passais des heures dans ma chambre à dessiner des personnages et à créer des bandes dessinées.

Avec quelles entreprises souhaites-tu travailler ?

Aujourd’hui, je mets mes compétences au service des entreprises locales et nationales.

J’ai choisi de me spécialiser dans le voyage, le sport et le bien-être. Ce sont des sujets qui me passionnent. Baroudeuse, sportive et proche de la nature, je souhaite créer du contenu à mon image.

Entre recruter et faire appel à un(e) freelance, quel conseil donnes-tu aux entreprises ? Pourquoi ?

Mon conseil aux entreprises serait d’évaluer leurs besoins spécifiques en fonction des projets à court et à long terme. 

Recruter un employé peut offrir une certaine stabilité dans l’entreprise, mais cela peut être coûteux. Faire appel à un freelance peut offrir une flexibilité et un accès à des compétences spécialisées pour des projets ponctuels sans engagement à long terme. 

As-tu d’autres activités que le SEO ?

Comme je l’ai précédemment évoqué, j’ai ce côté créatif que j’aimerais exploiter davantage. La création de supports visuels est un axe que j’aimerais travailler. 

L’arrivée de l’IA t’effraie ou te galvanise ?

L’IA, le grand sujet du moment. Pour quelqu’un comme moi qui débarque dans le monde du SEO, cela peut paraître difficile de se projeter. J’ai pu acquérir de nombreuses connaissances et j’ai encore beaucoup à apprendre. Il est vrai que je consacre du temps à me renseigner, m’éduquer sur le sujet. 

Le monde du SEO va connaître de grands bouleversements dans les mois et les années à venir. À mes yeux, l’IA reste un outil, à nous d’en faire bon usage et surtout de nous adapter à tous ces changements.

L’IA ne va peut-être pas remplacer le SEO, mais le transformer sans aucun doute. C’est un outil, un allier pour enrichir un contenu. À nous d’en faire bon usage avec du bon sens.

Comment vois-tu l’évolution du SEO avec les changements à venir ?

Nous allons devoir nous adapter à tous ces changements, cela fait partie de notre travail. Le monde évolue et la technologie aussi. Il faut se préparer même si nous sommes encore dans l’incertitude face à ces changements à venir.

À mes yeux, c’est une bonne chose puisque qu’on met l’internaute au centre de la démarche, à nous d’adapter notre méthodologie et d’avoir une vision plus large. 

La notion de “mot-clé” va probablement disparaître pour privilégier “l’idée”. Les recherches seront alors plus ciblées, à nous de travailler en profondeur nos sujets et de nous concentrer sur l’intention de l’internaute.

La qualité du contenu va être privilégiée et ça, c’est une bonne nouvelle. Les moteurs de recherche (de réponses) vont être attentifs à la popularité d’une marque et si nous travaillons bien, nous ne devrions pas avoir de soucis !

Où peut-on te trouver ?

Vous pouvez me retrouver :

Avez-vous lu ces articles ?